Les trésors de Luang Prabang

Se trouvant à quelques kilomètres de la puissante capitale Vientiane, Luang Prabang profite toujours de son emplacement sur le Mékong. Situé sur la route de la soie, ce port fluvial offre à ses visiteurs les plus belles richesses de l’Asie. Laissez-vous enchanter par le charme de ces contrées, explorez-en tous ses aspects et délectez-vous des ses plus belles perles. Mais attention vos escapades ne peuvent se faire en voiture, il faut se préparer pour des sorties pédestres et découvrir la ville à pas de velours !

Un cadre propice pour la découverte

Résidences de notables, palais de la famille royale ou édifices religieux, les plus beaux édifices se dressent majestueusement dans cette ville stratégique au carrefour des échanges commerciaux de la région. Contrairement à voisine et rivale Vientiane, Luang Prabang a profité de sa difficulté d’accès pour garder le charme de son aspect traditionnel. Voila pourquoi, en 1995, elle est entrée au patrimoine mondial de l’Humanité établi par l’UNESCO.

La cité pédestre par excellence !

Luang Prabang est la ville dont on doit découvrir les multiples rues et pagodes – les « Vats » – de l’ancienne capitale du royaume du million d’éléphants à pied. Le temple de la Cité d’Or, le Vat « Xieng Thong », est une des plus belles pagodes du pays qu’il vivement conseillé de visiter. Tout séduit les flâneurs et les invitent à y revenir à maintes reprises : sculptures, gravures, peintures et ornements…

Architecture, pierre et couleurs

Luang Prabang est l’une des villes les plus sacrées du monde boudhique. Cette cité tout en bois, sauf les temples religieux sont en pierre. La brique par contre témoigne d’un passé colonial encore plus prégnant. En se promenant dans ses rues, on va être frappé par ce mélange de deux cultures différentes : l’union miraculeuse de l’architecture traditionnelle lao et l’empreinte de l’esthétique coloniale des XIXe et XXe siècles issue du protectorat français qui a su prendre soin de l’harmonieux réseau des rues de Luang Prabang.

La ville tire son nom du « Phra Bang », une précieuse statue de 83 centimètres recouverte de feuilles dorées qui représente Bouddha. Elle est conservée ici depuis des siècles pour représenter l’emblème mystique du Laos, qui attire chaque année un bon nombre de pèlerins.

Le Vat Chom Si est un autre lieu saint qui surplombe la grande colline sacrée du mont Phousi. Ce promontoire n’a d’ailleurs pas échappé aux voyageurs qui viennent admirer sa vue panoramique ou le soleil couchant qu’il offre. C’est la ville incontournable où les temples occupent le tiers de la surface qu’il convient de découvrir dans le cadre de sorties pédestres.